Rance Gression

Création 2014 • Durée 1h • Jauge 200 - 300

Rance Gression nous invite à penser la question épineuse et désopilante de l’écologie. Comment recycler les déchets de la représentation spectaculaire au propre et au figuré ? Cette performance est-elle une tentative de sortie de la putréfaction de nos certitudes d’humain domestiqué ou est-ce une façon de rentrer de plain-pied dans la jubilation biodégradable de nos sécrétions bestiales et déraisonnables ?

Rance Gression invites us to think about the thorny and hilarious question that is ecology. How to recycle the theatrical performances’ rubbish, both literally and figuratively?

Crédits

Mentions obligatoires

/ CRÉATION ET INTERPRÉTATION
Cédric Paga

/ PRODUCTION DÉLÉGUÉE
AY-ROOP

Le mot de l'artiste

« Dans un espace réduit, deux mètres sur cinq, chichement éclairé, avec comme seuls matériaux les déchets qu’il exhume parfois d’un container, Ludor Citrik maîtrise son sujet et si son jeu peut sembler inquiéter, c’est une bienveillance qu’on sent poindre... »

Le journal de Saône-et-Loire - Jean-Marc Gaudillat

“ Le journal de Saône-et-Loire - Jean-Marc Gaudillat ”

« Dans un espace réduit, deux mètres sur cinq, chichement éclairé, avec comme seuls matériaux les déchets qu’il exhume parfois d’un container, Ludor Citrik maîtrise son sujet et si son jeu peut sembler inquiéter, c’est une bienveillance qu’on sent poindre... »

Le journal de Saône-et-Loire - Jean-Marc Gaudillat

Agenda / Rance Gression