LE PROJET ENFANCE

Ateliers autour de la jonglerie et de la manipulation d’objets à destination de jeunes du quartier de Villejean. Menés en deux temps : pendant les vacances de février avec le Cercle Paul Bert et pendant les vacances d’avril avec la Réussite Éducative. 

© AY-ROOP, Marie Dutter

JOURNAL DE BORD

Vacances d’avril : Ateliers jonglage et manipulation d’objets avec Cédric Blondeau, jongleur et animateur de cirque.

Mardi 19 avril – Gymnase Kennedy (Direction des sports) et Gymnase Guyenne (CPB)

Certains enfants sont complètement novices, d’autres étaient déjà venus aux ateliers avec François en février ou ont déjà quelques connaissances en jonglage. Différents niveaux se confrontent ! 

Cédric leur montre comment faire rouler une balle après l’avoir coincée dans différentes parties du corps. Il y a quelques chutes de balles au début mais les enfants s’en sortent de mieux en mieux !

Ensuite, Cédric leur montre comment faire des passes de bas en haut, de haut en bas et  de droite à gauche, comme un U, ce qui se révèle assez impressionnant lorsque les mouvements s’enchaînent à toute vitesse. 

Par groupes, les enfants manient des bâtons du diable (un bâton que l’on manipule avec des baguettes, comme les majorettes !), des massues et des assiettes chinoises. Une fille assimile les bâtons du diable à des serpillères. C’est vrai qu’avec leurs petites franges à chaque extrémité, l’objet peut évoquer un plumeau ! Cette impression est rapidement effacée par Cédric qui montre comment les manipuler, les faisant tournoyer dans les airs et éblouissant les enfants. 

Mercredi 20 avril

On fait découvrir notre chez nous ! 

Les enfants du Cercle Paul Bert visitent les locaux de AY-ROOP, vont voir le chapiteau et font voler balles, anneaux et foulards. Cédric leur apprend le principe de la balle contact, de l’isolation, on dirait de la magie ! Il leur montre le mouvement de la cascade, qui permet de jongler avec 3, 5 voire même 7 balles ! La fluidité de ses gestes fascine. 

Ils sont rejoints par l’école éphémère des enfants de l’équipe du Cirque Pardi! qui a investi les lieux pour trois semaines. Elles aussi ont envie d’apprendre à jongler ! Par groupe, les enfants apprennent à manipuler les foulards, les anneaux et les massues (ce ne sont pas des quilles, même si ça y ressemble !).

Jeudi 22 avril  / Vendredi 23 avril

Ateliers avec la Direction des Sports. Ateliers avec le CPB

Mercredi 27 avril

Les enfants des deux parcours vont voir le spectacle sous chapiteau Low Cost Paradise du Cirque Pardi!. Les numéros se succèdent sous leur regard émerveillé et impressionné. Clown, trapèze, vélo acrobatique, magie, funambule, acrobaties, et bien sûr jonglage et manipulation d’objets ! Le tout sur une musique live réalisée par les circassiens eux-même. Ils ressortent du spectacle ravis et heureux.

Vacances de février

Ateliers jonglerie et manipulation d’objets avec François, professeur de cirque, jongleur, monteur de chapiteau et technicien. 

Ce parcours de 4 ateliers a été mené avec le Cercle Paul Bert au Gymnase Guyenne et a concerné 9 enfants de 6 à 10 ans. Au programme, des découvertes de la jonglerie, la création de machineries (passes à plusieurs, dans différents sens…), du détournement d’objets et des temps plus libres. Un sacré programme !

Mardi 15 février 

Chaque séance commence avec un temps d’échauffement : la tête, les bras, les chevilles, les poignets…, et se termine sur un gros temps libre qui permet aux enfants d’expérimenter de multiples agrès : assiettes chinoises, diabolos, bâtons du diable, boomerangs, balles de jonglage, foulards, cerceaux…

 Les enfants expérimentent la balle-contact : ils font tenir en équilibre une balle sur différentes parties de leur corps, et se déplacent  avec. L’exercice demande un bon sens de l’équilibre ! François leur présente également la technique d’isolation, qui consiste à manipuler un objet en le maintenant immobile : seul le corps bouge et se déplace, l’objet reste comme en suspension dans les airs. Ensuite, temps libre ! Chacun commence déjà à trouver un intérêt pour certains agrès : l’un s’amuse avec les assiettes chinoises, l’autre s’essaie au bâton du diable… C’est une (re)découverte pour les artistes en herbe !  

Mercredi 16 février

Après les échauffements, les jeunes se déplacent dans l’espace et travaillent sur l’équilibre de plateau en étant le mieux réparti dans un espace donné, et ce même les yeux fermés !

Ils expérimentent les équilibres avec du papier journal, en créant des «  bâtons » qu’ils font tenir en équilibre sur différentes parties de leur corps et des balles avec lesquelles ils jonglent.

 François leur apprend les machineries : par groupe, chacun va définir un mouvement pour faire passer un objet à son voisin. L’objet passe de mains en mains jusqu’à finir dans les mains du premier enfant, qui le repasse à son voisin et ainsi de suite. D’autres objets peuvent être ajoutés au fur et à mesure.

Se déplaçant dans l’espace, les enfants ont dix secondes pour se mettre en position et lancer la machinerie. C’est de la répétition simple à mettre en place et pourtant c’est fascinant à observer par la fluidité et le mécanisme du geste !

Jeudi 18 février 

Les enfants ramènent des objets personnels pour réfléchir à comment les manipuler : stylo, ballon gonflable, dinette, boîte, nounours…Chacun peut suggérer comment mettre en pratique ce qu’ils ont expérimenté sur les jours précédents.

Pendant le temps libre, en plus des différents agrès déjà présentés, François leur fait découvrir et leur laisse la possibilité d’expérimenter le Cup Stacking, une technique qui consiste à empiler et désempiler des gobelets le plus rapidement possible en réalisant des pyramides.

Les ateliers finissent par une démonstration d’un des fouets de François, avec lequel il déchire une feuille de journal, face à des regards d’abord effrayés où l’admiration reprend rapidement le dessus !